image
"Méfie-toi de celui qui n’a aucune faiblesse pour femmes et parfums."
Mahomet

Le sexe et l’islam

France Inter - 2000 ans d’histoire

- Laisser un commentaire

Aucune des trois grandes religions monothéistes
n’a accordé autant d’importance à la sexualité que l’Islam.
Pour le meilleur quand les jardins parfumés et les harems de Bagdad,
de Cordoue, d’Ispahan et d’Istambul inspiraient
quelques unes des plus belles pages de la littérature.

Ou pour le pire en promettant aux kamikazes d’aujourd’hui
qu’après leur mort, ils seraient accueillis par 72 vierges au paradis d’Allah.
« Les femmes du paradis t’attendent,
elles t’appellent vêtues de leurs plus beaux atours »
écrivait Mohammed Atta avant de détourner l’avion avec lequel
il allait s’écraser sur une tour du World Trade Center.

Mais cette image négative de l’Islam
au nom duquel quelques fondamentalistes
lapident encore des femmes adultères
et brûlent des jeunes filles qui ont perdu leur virginité avant le mariage,
ne doit pas nous faire oublier que la religion de Mahomet
fut aussi la première à ne pas faire du plaisir sexuel un péché
et à proclamer l’égalité des hommes et des femmes.