image
« Savoir regarder une image, ce serait, en quelque sorte,
se rendre capable de discerner là où elle brûle,
là où son éventuelle beauté réserve la place d’un « signe secret »

Georges Didi-Huberman

Georges Didi-Huberman

Georges Didi-Huberman a construit, livre après livre, une phénoménologie du regard tout en proposant des éclairages nouveaux pour aborder l’ensemble des arts.

Philosophe et historien de l’art, enseigne à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris).

Il a publié une trentaine d’ouvrages dont, chez Gallimard, Ouvrir Vénus. Nudité, rêve, cruauté (199), Ninfa moderna. Essai sur le drapé tombé (2002) et Mouvements de l’air. Etienne-Jules Marey, photographe des fluides (avec Laurent Mannoni, 2004).

Il vient de publier L’image ouverte : Motifs de l’incarnation dans les arts visuels (Gallimard 2007).


extraits "des chemins de la connaissance" par Jacques Munier sur France Culture

1 L’aventure du regard : le sens du visuel


2 Questions de méthode : le sens de l’histoire de l’art


3 Modernité de l’anachronisme : le sens du temps


4 Le pouvoir de l’imagination : le sens de l’élargissement


5 Regardons l’image là où ça fait mal : le sens des limites