image
« La censure est mon ennemie littéraire, la censure est mon ennemie politique.
La censure est improbe, malhonnête et déloyale. »
Victor Hugo

la censure du livre

2000 ans d’histoire - Patrice Gélinet - France Inter

- Laisser un commentaire

Depuis Rabelais qui avait été condamné par la Sorbonne et mis à l’Index par l’Eglise, jusqu’à aujourd’hui, la censure a toujours existé. Bien avant le cinéma, la télévision ou internet, elle s’est d’abord exercée sur ce qui est resté pendant des siècles le principal moyen d’expression des idées : le livre.

« Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni du culte, ni de la morale, ni des gens en place, je puis tout imprimer librement sous l’inspection de deux ou trois censeurs » écrivait Beaumarchais.

Et si, aujourd’hui, il n’y a plus officiellement de censeurs, ni de censure, si le livre n’a plus l’influence qu’il avait à l’époque de Beaumarchais la loi fixe toujours des bornes à la liberté d’expression.

Comme il y a cinq siècles, quand les autorités politiques et religieuses s’étaient méfiées d’une invention révolutionnaire qui risquait d’ébranler leur pouvoir : l’imprimerie.


invité

Bruno Blasselle conservateur général, directeur de la Bibliothèque de l’Arsenal


livres

Bruno Blasselle Histoire du livre éditeur : Gallimard Découvertes


Robert Netz Histoire de la censure dans l’édition éditeur : Puf, Que sais-je ?


Bruno Blasselle et Jacqueline Melet-Sanson La Bibliothèque Nationale de France éditeur : Gallimard Découvertes


Gustave Flaubert Madame Bovary édition du fac-similé de l’exemplaire de la Bibliothèque Historique de Paris

éditeur : Alinéa - Editions Point de vues - Elisabeth Brunet