image
"Je voudrais être un agitateur pour les réguliers,
et parvenir à ce qu’on laissât s’exprimer les irréguliers."

Michel Foucault

Michel Foucault

"L’homme est une invention dont l’archéologie de notre pensée
montre aisément la date récente. Et peut-être la fin prochaine."

Michel Foucault - Extrait de Les Mots et les choses

De l’homme à l’homme vrai, le chemin passe par l’homme fou.

Michel Foucault, normalien, est agrégé de philosophie en 1951. Foucault, l’homme qui nous dessille les yeux. Foucault, l’homme qui débrouille les pistes. Foucault, l’homme qui, dans sa volonté de savoir, ne cesse de changer son regard, de se remettre en question, de nous remettre en question. « À front renversé. » disait-il souvent.

Avec sa thèse ’L’Histoire de la folie’, il adopte la méthode des historiens pour nourrir son analyse philosophique. Réunissant une multitude de documents, il tente une ’ archéologie du savoir ’ dont le but est de faire la généalogie de concepts comme la folie, la sexualité, la délinquance et le pouvoir. Homosexuel, il s’intéressa à toutes les formes de marginalité générant des discriminations mentales.

Professeur au Collège de France, il profita de sa notoriété pour mener un engagement qui fait de lui un digne successeur de Sartre : il fonde le groupe d’information sur les prisons (GIP) , introduisant clandestinement des questionnaires en milieu carcéral pour dénoncer les conditions d’incarcération.

Parmi les plus brillants philosophes de sa génération, avec Deleuze dont il est proche, Foucault nous livre une oeuvre incisive et dérangeante. Il meurt en 1984, victime du sida.