image

Arthur Danto : la fin de l’art ?

Courte introduction

Le philosophe états-unien Arthur Danto est non seulement l’un des plus importants théoriciens de l’art mais aussi un critique influent qui publie ses chroniques dans The Nation. Après une formation à la pensée analytique, la découverte des œuvres d’Andy Warhol, dans les années 60, a décidé de son intérêt pour une esthétique postmoderne. Selon lui les grands récits de l’art, celui de la représentation et celui du modernisme, ont pris fin pour laisser place à un pluralisme maximal où l’interprétation décide du statut artistique des objets les plus banals. Un tel tournant, post-historique, ne laisse pas indemne le sens de la philosophie : contre le discours esthétique, mais aussi contre le relativisme culturel, le philosophe trouve une nouvelle légitimité à vouloir comprendre la transfiguration du présent par l’activité artistique.

France culture - Les vendredis de la philosophie par François Noudelmann émission du vendredi 2 novembre 2007


Œuvres traduites en français :

La Transfiguration du banal, Seuil 1989
L’assujettissement philosophique de l’art, Seuil 1993
Après la fin de l’art, Seuil 1996
L’art contemporain et la clôture de l’histoire, Seuil 2000
La Madone du futur, Seuil 2003