image

L’amour et la musique peuvent tout, tout hormis "n’être pas".

Après tout, ce qui doit venir n’est pas tant à découvrir qu’à inventer...
Hélène Grimaud

Hélène Grimaud

" L’amour est partout où est l’art.

L’art déploie l’amour. Lorsque les hommes croyaient en Lui, je veux dira l’Amour- eh bien les oeuvres s’enchantaient de son existence. Avez-vous admiré les fresques de Giotto ? Le rergard de la reine de Saba à Arezzo ? Entendu les variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach ? L’art dit ce que les mots, qui ne savent pas tout ce qui est, qui ne savent pas étreindre parfaitement ce que les êtres éprouvent au plus intime de leur coeur, ne peuvent pas toujours exprimer.

L’art tutoie l’âme car c’est à l’âme qu’il s’adresse. il y a une puissance rédemptrice de l’art : il renouvelle la religion - ce lien à l’Amour, à qui on peut donner tous ces autres prénoms : création, joie, compassion.

Tout à l’heure, vous avez souligné les noces nouvelles de l’intelligence et du mal. L’art tourne l’intelligence en amour intuitif parce que la puissance de l’art est la puissance par excellence et sa force une belle espérance. L’art me fait l’âme innombrable. ... Moi, je veux l’amour joyeux qui nous oblige à rendre à l’autre la liberté qu’on a puisée dans son amour. L’amour tel que le chante Rilke :

Car tel est la faute, s’il y a faute de quoi que ce soit :
Ne pas augmenter la liberté de l’aimé
De toute la liberté qu’on trouve en soi.
Nous n’avons, quand nous aimons,
À nous tenir qu’à cela seul :
Nous laisser être l’un l’autre.

C’est dans ce mouvement de flux, de joie, de partage qu’est l’amour exigeant. "

Hélène Grimaud Leçons particulières


Quelques bons mots

Un artiste est presque toujours tendu sur le bord du délire.

Le corps conditionnne le raisonnement.

L’intuition est l’incarnation la moins entravée de la nature.

Le bonheur ne s’obtient que par l’harmonie de son être
avec la note qui l’exprime.

Le but de la vie n’est pas de se protéger.