image
Le bout du monde et le fond du jardin
contiennent la même quantité de merveilles.

Christian Bobin

Le jardin du regard

courte introduction de Cultiver notre jardin
par Alain Finkielkraut - France Culture


extraits de l’émission Répliques


livre
Jardins de Robert Harrison - édition Le Pommier
Réflexions sur la condition humaine

Le Jardin serait-il un objet philosophique ?
Et l’activité du jardinier l’emblème de la condition humaine ?
Que cherchons-nous dans ce lieu, réel ou imaginaire,
que nous le cultivions jour après jour de nos propres mains,
que nous nous y promenions pour nous ressourcer,
ou que nous y rêvions comme d’un ultime paradis ?

Pour répondre à ces questions, Robert Harrison traverse,
interroge et commente certaines grandes oeuvres littéraires,
artistiques, religieuses et philosophiques, de Platon aux poètes
américains contemporains, en passant par les textes fondateurs
de la Bible et du Coran, L’Epopée de Gilgamesh, Homère, Epicure,
Rihaku, Dante, Boccace,Voltaire, Cao Xueqin, Mallarmé, Rilke, Capek,
Thoreau, Camus, Pagnol, Hannah Arendt, Italo Calvino, Michel Tournier, etc. ;
mais aussi par les réalisations concrètes de Le Nôtre à Vaux-le Vicomte
et Versailles, les jardins anglais, les jardins zen japonais et les tapis jardins de l’Islam.

« Si l’humanité doit confier son avenir à quelqu’un,
c’est bien au jardinier […], ou à ceux qui, comme lui,
s’investissent dans un avenir dont ils seront en partie les auteurs,
sans pourtant en être pleinement les témoins. »

Traduit de l’anglais par Florence Naugrette