image
Qu’il soit noir, juif ou arabe, un type bien est un type bien
et un enfoiré sera toujours un enfoiré.

Guy Bedos - Extrait de Inconsolable et gai

L’humour et la culture juive

Le mot d’un ami, d’un frère...

-"Parmi les tentatives de définition du judaïsme pour signifier
quelle est la nature du rattachement de celui qui s’interroge
sur son lien, voilà celle que j’évoquais :

’’ appartenance à un groupe dont la particularité
est d’avoir son lieu géométrique
non dans un espace mais dans le temps.
Le temps détermine le présent et le futur pour ce groupe. ’’

Une définition d’une telle vérité qu’elle allie simultanément
l’Histoire avec un H et celle avec un h d’Elsa Morante.

« Les rêves reposent souvent
dans les fragments de la veille ou du passé. »

Elsa Morante - La storia


Peut-on parler de culture juive ?
extraits des émissions "Les nouveaux chemins de la connaissance" par Raphaël Enthoven - France Culture

avec Francine Cicurel. Professeur de linguistique et didactique à l’université Paris III, Sorbonne Nouvelle. Elle a dirigé l’édition de cette anthologie.

avec Judith Stora-Sandor. Professeur émérite de littérature générale et comparée (paris VIII) à propos de l’humour juif, auteur de « L’humour juif dans la littérature, de Job à Woody Allen » (Puf – 1984)