image
"La photographie est l’obscénité par excellence,
un acte d’amour furtif, une histoire, un roman à la première personne".

Araki Nobuyoshi

Araki

Oeuvres correspondantes

Araki Nobuyoshi, né en 1940 à Tokyo, a publié dès 1970 de nombreux livres, véritables journaux intimes photographiques. L’un de ces recueils, intitulé Voyage sentimental, a largement contribué à sa notoriété au Japon ; il y décrit sa lune de miel avec Yoko, ne cachant rien de leurs moments les plus intimes.

Surmontant tous les tabous, le travail d’Araki s’articule dès ses débuts autour d’un thème quasi obsessionnel : le désir exhibitionniste et l’instinct voyeuriste au moment où les notions de féminité et de sexualité subissent des changements radicaux au sein de la société japonaise. Yoko meurt en 1990. Araki poursuit sans relâche ses thèmes de prédilection - la vie, le sexe et la violente réalité de la mort. Mais son oeuvre aborde également d’autres sujets : scènes de rues, fleurs, portraits, etc.

"Mes photos c’est mon journal, un point c’est tout. Et toute photo n’est rien d’autre que la représentation d’un jour unique. Et ce jour unique contient à la fois le passé et la projection de l’avenir."