image

Against eroticism

Works about sex

La pornographie est le modèle de la vie.
Elle suggère qu’il n’y a pas de limite à la nouveauté.

Laurent de Sutter


Dans « Contre l’érotisme », (edition la Musardine) Laurent de Sutter écrivain et essayiste belge questionne l’héritage de la libération sexuelle, qui s’est transformée en dictature de la jouissance.

Pour être heureux, il faut jouir. C’est ce que nous inculque la sexologie. Mais, nous sommes loin d’être une société « libérée » pour autant. Au contraire, il y aurait une « bonne » et une « mauvaise » façons de jouir. Oui à l’hédonisme érotique, dans le cadre du couple et de l’amour. Mais non à la pornographie.

Laurent de Sutter se fait le chantre de la mal-aimée dans un court pamphlet roboratif intitulé Contre l’érotisme. Après avoir publié Pornostars, « douce rêverie » sur les starlettes du porno, il appelle de ses voeux la naissance d’un « nouvel art de jouir ».

From Kibosh

Terry Richardson né le 14 aout 1965 à New York, est un photographe américain. Il a décliné son univers trash pour des marques prestigieuses (Sisley, Hugo Boss, Gucci, Cesare Paciotti (chaussures), Jimmy Choo ou Miu Miu) et des magazines de mode (Vogue, I-D, Harper’s Bazaar, GQ ou Purple). On trouve dans les photos de Terry Richardson des modèles (Kate Moss), des célébrités (Dennis Hopper, Faye Dunaway, Catherine Deneuve, Chloë Sevigny, Barack Obama, Lady Gaga, Jackass, Lindsay Lohan, Beyonce), des animaux, des amis.

"Kibosh is the most important book of my career. This is my life’s work. (...) Kibosh is my book, the most intimate part of me as a photographer. For the realization of Kibosh I stopped working, for months I dedicated myself entirely to collecting the photos and planning the layout. And this is Kibosh."
Terry Richardson

Kibosh est le roman-photo de sa vie sexuelle.


Acryliques sur offset